jeudi 14 février 2019

Qui est Armand Rapeño?

Artiste prolifique, Armand Rapeño reste pourtant un inconnu. Sa notice biographique à la Bnf est vierge, son état civil inexact. Etait-il originaire d'Amérique du sud, espagnol ou français?

L'envie d'en savoir plus est née d'une question posée il y a quelques temps par Martine Delerm sur le groupe "autour de la littérature jeunesse". Les quelques réponses glanées, plutôt que de répondre à la question, ont ouvert de multiples pistes. L'enquête est donc lancée.

Pourquoi ne pas faire confiance aux hasard des rencontres sur la toile pour en savoir plus. N'est ce pas ainsi que les identités de Nina Morel ou d'Hélène Poirier ont été dévoilées?

Pour démarrer cette enquête, un extrait de catalogue:

Extrait du catalogue de distributions des prix 1926 - H. Laurens, éditeur, 6 rue de Tournon. Paris VIe.
 

Dans l'hommage rendu par Jean Pommier à Jean Bonnerot en 1964, on découvre que l'écrivain collabore depuis 1921 avec les éditions Henri Laurens qui publient ses monographies de villes. Les enfants de Jean Bonnerot grandissent et peut-être a-t-il envie de leur raconter des histoires.

extrait de Revue d'histoire littéraire de la France. Juillet-Septembre 1964. page 369.

Est-ce Jean Bonnerot qui proposera à Henri Laurens cette association? Est-ce l'éditeur qui a recommandé l'illustrateur ? Quelle est l'origine de cette rencontre? Armand Rapeño s'était-il proposé pour illustrer un des albums à colorier de la série "Les leçons de choses du petit coloriste"?

Chez le même éditeur,  Armand Rapeño illustre la couverture d'un autre ouvrage pour enfant dont Jean Bonnerot assurera la préface: l'Arc en ciel des vilains défauts. Un coffret qui réunit sept livrets illustrés par différents artistes.

Crédit: coll. pers. 

Armand Rapeño semble s'être limité à cette collaboration avec les éditions H. Laurens mais peut-être existe-t-il d'autres titres.


A visionner en partie sur Gallica.

2 commentaires:

delerm a dit…

bonjour , Rapeño a vécu son enfance à Paris mais où? Il a été affichiste de cinéma et a publié de nombreux albums chez Albin Michel ( où il semble difficile d'avoir des renseignements )
Bien à vous
martine delerm

Anonyme a dit…

Rapeño a produit des couvertures pour l'hebdomadaire Nos loisirs et la revue Lecture pour tous.