dimanche 28 juin 2020

Babar et le théâtre de l'Oncle Sébastien. 1937.

 
Programme du Théâtre de l'Oncle Sébastien
Coll. pers.

Maryline Romain a étudié l’œuvre de Léon Chancerel, le fondateur du théâtre de l'Oncle Sébastien. Elle fait référence dans sa thèse (1) au rôle tenu par le réformateur lors de l'exposition Arts et Techniques de 1937, à Paris.



Art Vivant. N°210 - Avril 1937. Coll. pers. 


Paris Soir 12 Juin 1937.

 "- Groupe II - Classe 8-A: La femme, l'Enfant, la Famille.
Nommé conseiller artistique de la Classe 8-A "Femme, Enfant, Famille", Chancerel prit soin de s'entourer des collaborateurs choisis parmi ceux dont il partageait les vues et qu'il jugeait les plus qualifiés. Il appela à ses cotés Jean de Brunhoff, l'auteur de Babar, le Père Castor, éditeur des célèbres albums, la pianiste Marguerite Long, William Gwin, animateur du Théâtre ambulant pour l'enfance, Ginette Martenot, pianiste et pédagogue, René Gabriel, décorateur et ami de longue date, le dessinateur Pierre Joubert, principal imagier des Scouts de France, et le marionnettiste Jacques Chesnais, fondateur en 1934 des Comédiens de Bois et futur collaborateur du Centre dramatique Kellermann."(2)

Art Vivant. N°210 - Avril 1937. Coll. pers. 

"la Classe "Femme, Enfant, Famille" avait à sa disposition une salle située sur le cours la Reine, derrière le petit Palais. Ce n'était pas à proprement parler un théâtre, mais une toute petite salle de démonstration aménagée par Léon Chancerel et René Gabriel. Un dispositif architectural fixe occupait une partie du plateau." (3)





"La salle de Démonstration s'effilait, blanche, couverte de banquettes (bois brun, coussins blancs à bouton d'or) jusqu'au podium que M. René Gabriel avait doté d'un fond haut et roulé, bleu, éclairé par réflexion, et de deux petits portiques avancés. Là eurent lieu des conférences, et aussi des spectacles pour les enfants, sous la direction de M. Chancerel." (4)

 
 Source: Gallica.

"L'inauguration eu lieu le 25 juin 1937. Le programme de chants, de danses et de musique ( avec les élèves de Marguerite Long) se cloturait par la pantomine du Meunier, son fils et l'âne. La petite-fille du Président de la République Albert Lebrun (présent dans la salle) jouait une invitation à la musique de Pierre Vellones."(3)

Babar et l'Oncle Sébastien
Conferencia 15 aout 1937. Coll. pers.


 Conferencia 15 aout 1937. Coll. pers. (5)

 
"Le théâtre de l'Oncle Sébastien donna sur cette petite scène dix-huit représentations d'une Aventure de Babar dans une version courte créée pour la circonstance, les dimensions du plateau n'autorisant que des pièces à distribution réduite". (3)

Dessins des décorations de René Gabriel pour le spectacle 

Une aventure de Babar de Jean de Brunhoff et Léon Chancerel, 1937.

"La scène, par ailleurs, était destinée à accueillir en priorité des conférences ou les jeux dramatiques présentés par les enfants des écoles et des mouvements de jeunesse". (3)


https://www.pinterest.fr/pin/501377370990199888/

Quelques mois plus tôt, en janvier 1937, Léon Chancerel présente dans le bulletin d'Art Dramatique n°3,  les personnages des aventures de Babar, 


Simultanément, il donne une conférence sur le sujet du Théâtre et les enfants. Elle sera retranscrite en Aout 1937 dans la revue Conferencia (5), au beau milieu du succès des représentations des aventures de Babar. 

"Nous allons vous présenter trois scènes (5) d' Une aventure de Babar, qui est, avec Piphagne, un des grands succès du Théâtre de l'Oncle Sébastien. Vous connaissez tous les délicieux albums de Babar, mais vous ne connaissez peut-être pas comment est né Babar.

M. de Brunhoff avait un enfant malade. Pour le divertir, Mme de Brunhoff eut, un jour, l'idée de prendre un édredon, une serviette, de s'en affubler et de faire l'éléphant". L'enfant s’écria: Babar. Cela fut, avec le nom du personnage, le début d'une histoire que Mme de Brunhoff raconta, en le vivant, au petit malade... les fameux albums vinrent ensuite.


Rose Nadau. 1937

Jean de Brunhoff étant un des premiers amis de notre théâtre, nous eûmes le désir d'introduire Babar parmi nos personnages et nous avons cherché ensemble le scénario de la comédie, en constante collaboration avec les comédiens.

Dans notre théâtre, nous cherchons à combler tout fossé, à supprimer toute barrière entre la salle et la scène. Les enfants participent au jeu qui se joue sur le plateau. Ils ne sont pas des spectateurs passifs mais d'autres "acteurs" qui, de la salle, ont leur mot à dire dans la partie.

C'est ainsi que, toujours dans Babar, à la scène du tribunal, les enfants de la salle sont appelés à témoigner de ce qu'ils savent sur ce qui s'est passé, à rétablir la vérité des faits, à remettre sur le bon chemin la Justice qui s'égare. Éveil de la conscience collective. A certains jours, on ne peut pas "enchainer" tellement les enfants interviennent dans l'action pour empêcher que le mal ou le mensonge un instant ne triomphent, conformément aux nécessités du développement de l'action. Mais venez voir cela un jour..."

Conferencia 15 aout 1937. Coll. pers.


Aujourd'hui on peut réécouter ces aventures grâce aux enregistrements mis en ligne par la Bnf. 


La mise en musique originale de Pierre Vellones est également disponible. Ce n'est qu'en 1949 que Francis Poulenc adaptera l'histoire de Babar, la version pour piano et récitant que nous connaissons aujourd'hui. Il dira : « Je crois que c’est plus curieux que mon piano habituel ». Il mettra des années à achever ce mélodrame. (6)

L'ensemble des photos des Aventures de Babar du Théâtre de l'Oncle Sébastien ont été prises par Roger Schall pour le compte de l'Agence Schall Press Paris.

(1) Maryline Romain - Léon Chancerel. Portrait d 'un réformateur du théâtre français (1886-1965)
Préface Robert Abirached Editions l'Age d'homme,  Série «Études », 2005.
432 p.,35 ill.ISBN 2-8251-1963-6.27 .
 (2) p 286. (3) p287

(4) Ministère du Commerce et de l'Industrie. Exposition Internationale des Arts et Techniques. Paris 1937. La section française: les groupes et les classes - groupes I à V. Rapport général Tome 5. p 115
(5) Conferencia - Journal de l'Université des Annales. N° XVII - 15 Août 1937.
(6) La revue des livres pour enfants . N°262. 2011.

samedi 27 juin 2020

Enfants et Jeunes de France à l'exposition internationale de 1937.

Visiter l'exposition Arts et Techniques sous l'angle de l'enfance.  Lire les premiers compte-rendus des enfants et jeunes de France qui s'y rendent vraisemblablement en Juin 1937 pour le numéro de Juillet.

Couverture illustrée de J.Langlais. coll. pers.

 

Nous consacrerons notre première visite au centre dramatique pour la jeunesse de Léon Chancerel.

coll. pers. 

et en particulier à la représentation de Babar du Théatre de l'Oncle Sébastien qui s'est tenue au pavillon de la femme, l'enfant et la famille. Prochain billet.

lundi 1 juin 2020

Le code César.

Peut-être vous souvenez-vous de billet au sujet de l'exposition Cacher Coder.

Le magazine Georges propose gracieusement à l'occasion du confinement une large série de bricolages à réaliser avec les enfants. Dans son numéro Détective de 2017, l'illustratrice Stéphanie Lasne proposait un modèle pour fabriquer une roue permettant de chiffrer des messages selon le code César.

"Jules César n’est pas connu pour avoir été un grand détective, mais ce général romain envoyait beaucoup de messages codés à ses armées. Pour cela, il utilisait une machine à coder que Georges te propose de fabriquer aujourd’hui."



La fiche est à télécharger ici.

A décoder: Mxohv Fhvdu d wrxmrxuv shugx frqwuh Dvwhula !

dimanche 12 avril 2020

Pâques 1946.

21 Avril 1946, la France en reconstruction fête Pâques. Les billets de la loterie nationale sont-ils toujours vendus au profit des anciens combattants?
Je n'ai pas eu le temps de rechercher. Si quelqu'un de passage sait me dire...


Le tirage se fait le mercredi. Que veut bien pouvoir dire 7ème A et 7ème B


Les billets de loterie sont illustrés par de talentueux artistes, qui se relaient chaque semaine avec des styles très différents. Qui peut être celui de la tranche de Pâques. On pourrait penser à Raylambert mais je ne le crois pas ?
Décidément cette loterie est pour l'instant un mystère. En attendant la collectionnite aiguë démange à nouveau devant tant de magnifiques ephemeras.

dimanche 26 janvier 2020

Le cinéma des enfants d'Izieu.

En Juillet dernier, lors de l'exposition Manuscrits de l'extrême - Prison, passion, péril, possession - à la BNF,  je découvre dans la longue vitrine au fond de la section Prison, des rouleaux de papier recouverts de dessins au crayon de couleur rehaussés à l'encre violette. De long panoramas découpés en case à la manière d'un strip de bande dessinée qui racontent des histoires imaginées par les enfants de la colonie d'Izieu. Je suis restée longtemps à les contempler, immobilisée devant cette vitrine, incapable de poursuivre la visite.

Crédit: © Atelier de restauration, Richelieu / BnF

Ces fragiles bandes de papier ont été dessinées par les enfants accueillis dans la maison-refuge d'Izieu de mai 1943 à avril 1944. Ils avaient l'idée de projeter ces films pour animer les veillées.
Dans une lettre à Sabine, assistante sociale au sein de l'OSE et directrice de la colonie, Miron Zlatin son mari, avec lequel elle pris l'initiative de fonder cette maison pour mettre les enfants juifs à l'abri, déclare au sujet de ces enfants qu'ils sont de « véritables papivores », qui lui réclament toujours cahiers et crayons.

Les "bandes dessinées" conservées au département des estampes de la BNF ont été restaurées avant leur exposition dont vous trouverez un aperçu ci-après. Il s'agit d'un extrait d'une vidéo commentée par Laurence Le Bras, commissaire de l'exposition et publiée par l'excellent Scribe accroupi.


Extrait de la vidéo publiée par le scribe accroupi -l'ensemble de la visite est disponible ici.

Les titres de ces films fixent sont:

1. Le trésor du capitaine Blood. 
2. A la poursuite du bandit
3. Ivan Tsarawitch 

Chaque film est réalisé à partir de longues bandes de 8,5/10 cm par 200/250 cm environ.

La colonie. 
La maison d'Izieu accueillit du printemps 1943 au jour de la rafle, le 6 avril 1944 cent cinq enfants.

Photo été 43. Les noms et prénoms des enfants présents sur la photos sont précisés ici.

Les quarante-quatre enfants présents ce jour du mois d'avril furent emmenés avec les sept adultes qui les accompagnaient vers le fort Montluc à Lyon avant d'être convoyés à Auschwitz et les pays baltes. Seule Léa Feldblum, éducatrice, est rentrée du camp d'extermination.

Après la rafle, Sabine Zlatin, qui n'était pas présente ce jour là, est retournée en cachette à Izieu, elle y a ramassé l'ensemble des cahiers et des dessins qu'elle a précieusement conservé et dont elle a fait don à la Bibliothèque Nationale de France en 1994. Conservés au département des estampes, ils ont fait l'objet d'une publication: Garde le toujours, une coédition de la Bnf et de l'Association du musée - Mémorial d'Izieu. Dans la préface de cet ouvrage, Sabine Zlatin écrit:
"Pour leur plus grande part, les textes, documents, dessins, lettres, photographies exposés ici ont reposé pendant près de quarante-cinq ans chez moi. Soigneusement gardé, jamais regardés car trop lourds de souvenirs. Ils constituent le témoignage irrécusable, j'allais écrire vivant, de ce que furent les derniers mois de la vie de quarante-quatre enfants juifs .... Bien sûr, ils n'avaient pas cessé de vivre dans mon coeur, dans celui de leur famille, s'ils en avaient encore, dans celui d'une poignée de témoins et des deux autres adultes survivants de la rafle mais dans la mémoire collective des français, ils n'existaient pas. La mémoire sélective les avaient anéantis".

Le catalogue de l'exposition permanente de la maison d'Izieu en présente certains. Un ouvrage très complet accompagné de nombres dossiers pédagogiques.


Source:  Ginsteve. Maison d'Izieu - Editions Fage.

Vous pouvez également en découvrir d'autres dans l'excellent hors-série de la revue Tenou'a de 2019

crédit: Bnf/Tenoua

Qui étaient les petits dessinateurs?  Les "films" étaient une œuvre collective bien que probablement dessinés à chaque fois par un seul enfant. Le nom de Max Tetelbaum revient souvent. Celui d'Isidore Kagerman, également. Tous deux furent assassinés à Auschwitz.

Extrait du film, Izieu je me souviens.

Retour à la maison et à l'école/ Coll. Sabine Zlatin-BNF. 

La signification du dessin ci-dessus et l'identité de son auteur restent aujourd'hui inconnus. Il s'agit de l'énigme du dessin "return to home and school" que certains cherchent à résoudre.


Pour aller plus loin...



"Max Tetelbaum c'était celui qui dessinait le mieux. La plupart des dessins ont été faits par lui" Samuel Pintel. "

Mémoire vive de la colonie d'Izieu, France Culture. Un documentaire d'Irène Omélianenko et François Teste, réalisé en 2002 à l'occasion de la réunion de quatorze anciens pensionnaires de la maison, rendue possible par Betrand Poirot-Delpech. Un album de photographies a été édité à cette occasion à partir des clichés ramenés par les anciens pensionnaires: la colonie des enfants d'Izieu. 1943-1944 - Editions Lebel. A lire, la plaidoirie de Me Serge Klarsfeld pour les Enfants d’Izieu, le 17 juin 1987 à Lyon lors du procès Barbie. Lors de cette plaidoirie, chacun des enfants sort de l'anonymat des victimes. Un nom, un prénom, une histoire. Son identité.



film de Yann Godel.

Rolande Causse raconte ce qui a pu être le quotidien des enfants et des adultes, de leur arrestation à leur assassinat. Une jeune lectrice (10 ans) dira de ce texte: "Les blancs entre les phrases, c'est le temps pour pleurer."


Raconté par Bulle Ogier en version audio.

Dominique Missika raconte aux éditions du Seuil (2014) le parcours de l'institutrice de la maison d'Izieu, Gabrielle Perrier-Tardy . A partir de la minute 34:14.


Enjeux mémoriaux et littéraires des fictions pour la jeunesse autour de la Shoah.

Lors de son témoignage dans l'émission, une histoire particulière sur France Culture, Ginette Kolinka évoque les enfants d'Izieu au moment de prendre le train, convoi 71 pour Auschwitz. A partir de la minute 14:45.

"On les a vus arriver d'ailleurs ces pauvres gosses, des tout petits qui se tenaient la main; y en avait qu'avaient même leur nom sur le ...euh.. une étiquette avec leur nom, ils connaissaient même pas leur nom, ils parlaient à peine."

#enfantentempsdeguerre
 

jeudi 23 janvier 2020

À Annemasse, le silence est d’or.

Vous le connaissez ainsi,



Mais saviez-vous quel fut son rôle à Annemasse?





#enfantentempsdeguerre

mercredi 22 janvier 2020

Rébus moraux dédiés à la jeunesse.

Sur l'incontournable site collection de jeux anciens sont présentés plusieurs coffrets de rébus. Celui qui, s'apparente le plus au jeu présenté ici il y a quelques années et qui pourrait en être l'ancêtre, permet aux joueurs de réaliser différents rébus en manipulant et juxtaposant les cubes. Y-avait-il une règle précise ou s'agissait-il juste de poser les mots au gré des inspiration des enfants?
Aucun document n'est malheureusement plus là pour en préciser les règles.
Un jeu de tout beauté!



Pour les amateurs de rébus, d'autres images à déchiffrer dans la riche collection présentée par Alain qui a pris la peine de les résoudre et de vous apporter les solutions. A moins que vous n'ayez d'autres idées.

#rebus #rébus