jeudi 26 novembre 2015

Histoires en images.

François Faucher s'en est allé. Je me souviens de sa présence au salon du livre de Montreuil alors qu'il interpellait les enfants, nos enfants, pour leur présenter les fac-similés des albums fondateurs du Père Castor.
De son empressement à les aider à manipuler les livres-jeux aux illustrations anaglyphes. De son ravissement à les observer s'amuser avec des albums que leurs grands-parents voire arrière-grands-parents avaient pu avoir entre les mains.
Dès 1967, il reprend le flambeau à la mort du fondateur, Paul Faucher, son père. En 1982, à l'occasion des 50 ans du Père Castor, il édite un catalogue, à l'enseigne du Père Castor, et dresse la liste des outils disponibles pour accompagner l'enfant à devenir lecteur.


François Faucher, Martine Lang,  
À l’enseigne du Père Castor, Flammarion, 1982. pages 24-25. Coll. Pers.

Il développe dès le début des années soixante-dix des jeux de lectures, basées sur le principe des images séquentielles. La première série "Histoires en images" est destinée aux 4-6 ans. Les illustrations de la première boite, Bonnes choses, sont confiées à Gerda Muller.

François Faucher, Martine Lang,  
À l’enseigne du Père Castor, Flammarion, 1982. page 31. Coll. Pers.

La seconde série, "Jeux de Lecture" s'adresse aux jeunes lecteurs de 6-8 ans. Le format est identique à celui de la première série, si ce n'est pour le verso des cartes qui comporte un court texte, permettant à l'enfant d'identifier l'image séquentielle suivante. 
Aujourd'hui, malheureusement, on ne semble plus trouver ces boites de jeux que chez les orthophonistes.

Quatre boites de jeux du Père Castor- Flammarion. Coll. Pers.

Histoires en images
  • Bonnes choses N°1- Natacha - Gerda Muller . 1973.366
  • Chez Nous. N°2 - Natacha - Noelle Herrenschmidt . 1975.399
  • En vacances. N°3 - Natacha - May Angeli. 1975.400
  • Dans la rue. N°4 - Anne Fronsacq - François Davot. 1979.493
 Jeux de lectures.
  • Chacun son nid. N°1- Natacha - Christian Broutin . 1973.367
  • Chacun son gîte. N°2 - Natacha - May Angeli. 1973.368
  • Chacun sa province. N°3 -  Natacha - Gerda Muller . 1973.369

Les bananes. Histoires en images n°1. 
40 images à lire. 12 histoires à construires. 
Thèmes de Natacha, images de Gerda Muller. 
Jeux de Père Castor, Flammarion- Paris. Coll. Per.

Notice explicative.  Histoires en images n°1. Bonnes Choses.
40 images à lire. 12 histoires à construires. 
Thèmes de Natacha, images de Gerda Muller. 
Jeux de Père Castor, Flammarion- Paris. Coll. Per.


"Quel que soit son âge, le profit qu'un enfant peut tirer de ces histoires, dépend pour beaucoup de la présence à ses cotés d'une grande personne qu'il aime, qui sait l'écouter, avec laquelle il peut s'exprimer librement. Ce sera une occasion pour l'adulte de mieux connaître l'enfant. " François Faucher.

Mix de cartes des différents jeux. Coll. pers.

lundi 23 novembre 2015

Une histoire de barbe.

Pour faire suite au billet d'hier, un autre ouvrage bilingue français-arabe.
Une histoire de barbe est un livre d'artiste illustré par May Angeli sur des textes français de Habib Tengour. Moncef Dhouib en a assuré la traduction en arabe.

Il a été tiré en 1998 à 28 exemplaires et comporte 8 gravures originales. L'artiste utilise la technique de la xylographie.




dimanche 22 novembre 2015

Promenades en bord de mer.

Quatre histoires à quatre mains. Deux ouvrages. Quatre auteurs. Deux rivages. 
Marseille - Beyrouth. 



Lena Merhej et Mathilde Chèvre nous emmènent, la première à Beyrouth, la seconde à Marseille le long des bords de Mer. Deux histoire imaginées, deux langues, l'une arabe, l'autre française. Une double promenade pour une lecture à double sens.

« Le jeudi, de grand matin, Raymond se lève avec entrain. La météo terminée, Raymond se fait beau. Il se peigne, met le parfum, et sur la tête, son chapeau brun. Le jeudi à 9 heures 15, le beau Raymond part à vélo. »

« - Une ville ancienne, enracinée face à la mer. Beyrouth était ainsi. Bombotino tournoyait au dessus de nos toits, il poussait un cri à vous déchirer la poitrine, tu ne te souviens pas ?
- Une mouche ? Un générateur d'électricité ? De quoi parles-tu ? »

Le point commun, un vieux monsieur, une vielle dame, une promenade dans la ville, un avion ..... ainsi va le premier tome de Promenade en mer des éditions Le port a jauni.

Promenade en bord de la mer. N°1.

Le réalisation du second opus de Promenade en Bord de Mer a été confiée à Kamel Khélif et Jana Traboulsi. L'exercice reste inchangé, le premier se charge de Marseille quand la seconde lui répond de Beyrouth
 
« Je me souviens, juste après la seule fois où il m’a été donné de le voir, je m’étais mis à vagabonder des jours entiers à travers la ville, au hasard des rues. Je suivais les ruelles, j’enfilais les venelles, jusqu’aux entrailles de la ville. Anxieux, lorsqu’on a peur de trouver ce qu’on cherche. »
« Au centre ville, elle marche entre les ruines. Un chien cherche quelque chose, peut-être un corps. Elle croise un homme qui lui demande si elle est perdue. Elle dit que non, qu’elle pense savoir où elle est, mais ne reconnaît plus rien.»

Cette fois les auteurs partent à la recherche de quelqu'un quelque part, se rencontrent, se font face et terminent par un autoportrait.
Promenade en bord de la mer. N°2.

Deux albums bilingues français, arabes parmi la collection proposée par l'éditeur Marseillais.  A lire, la politique éditoriale des éditions jeunesse en français et arabes du Port a jauni. A compléter du dossier Fotokino.

lundi 16 novembre 2015

Vivre ensemble, comme des frères.

Le 12 Novembre 2015 Aurélie Grand publiait cette illustration réalisée pour le numéro d'Astrapi consacré à Martin Luther King.


Aujourd'hui plus que jamais nous devons poursuivre dans cette voie. 

Les cahiers pédagogiques proposent de nombreuses ressources pour nous aider à discuter avec les enfants de ce qui s'est produit ce vendredi noir. 

samedi 14 novembre 2015

Bernadette.

Bernadette est née en 1937. Elle a fréquenté l'école communale de Gonzeville dans les années 40.

Coll. pers.

Pour retrouver l'univers de Bernadette, vous pouvez lors d'une ballade dans le pays de Caux, prendre rendez-vous et allez visiter l'école transformée en musée. L'occasion de s'essayer à la dictée ou de tester vos connaissances en cauchois.

Extrait d'une affiche de l'école de Gonzeville.

Une visite pédagogique en complément de la série animée Ernest et Colette, retraçant l’histoire de deux petits Parisiens, qui vont vivre la Seconde Guerre mondiale en Normandie, dans le pays de caux, chez leurs grands-parents.